Présentation

L’Association Ripagérienne de Recherches Historiques est née en 1993 de la volonté de certains de retrouver et de faire connaître le passé et le patrimoine de la ville de Rive de Gier et du canton. Soucieuse d’histoire locale, elle s’intéresse à la mémoire écrite et orale et à sa transmission en évoquant les hommes, humbles ou éminents, qui l’ont tissée. Attentive à la préservation du patrimoine, elle souhaite contribuer à sa protection et à sa mise en valeur.

l’ARRH édite au moins une fois par an, un bulletin aux articles très variés dont les sujets sont choisis par leurs auteurs. D’autres publications sont consacrées à des thèmes spécifiques : ouvrages sur le Canal, sur les crues et ponts du Gier, albums commentés de photographies et cartes postales.

Elle présente seule des expositions ou travaille en partenariat avec des institutions et autres associations : expositions sur les verriers, Guillaume Roquille, le Gier.

Elle anime des visites tout au long de l’année et lors des journées du Patrimoine : visites de la ville, du cimetière, de l’église Notre-Dame, des ponts sur le Gier et le Canal.

Elle organise des conférences dans le cadre de son assemblée générale annuelle, souvent centrées sur le thème d’un article du bulletin : cette année, le Gier et de ses crues. D’autres communications sont présentées dans le courant de l’année : en février 2011, un exposé sur Rive de Gier pendant la deuxième guerre mondiale.

Elle apporte son aide à ceux qui la sollicite : particuliers, scolaires, étudiants.

Par ses actions, l’ARRH se veut un passeur de mémoire: donner des ailes au passé et des racines au futur.

Si ce travail vous intéresse, rejoignez nous!

Publicités