A la Grenette on s’aimait bien! , Francine Pichon,n°10,juin 1998,6 pages.

L’auteur retrace avec sa verve  habituelle ses souvenirs personnels concernant l’ambiance de la rue Grenette dans les années 1930. Ce quartier était animé avec la présence des commerces et la proximité de l’église Notre-Dame. On y trouvera la description de caractères, des tenues de divers personnages se côtoyant souvent dans une ambiance conviviale.

Publicités

Les commentaires sont fermés.