De la bibliothèque à la Médiathèque Louis Aragon, Marie-Jo Madrecki, n° 12, juin 2000, 8 pages

Le 28 février 1865, le conseil municipal de Rive-de-Gier décide la création d’une bibliothèque municipale qui fonctionnera au dernier étage de la mairie, sous les combles jusque vers 1960, à raison de deux heures par semaine, le samedi après-midi. C’est l’incendie de 1965 qui oblige à trouver un autre lieu, rue Maxime Gorky et des documents de l’époque renseignent sur le nombre d’heures faites par le bibliothécaire, son salaire, le nombre de livres empruntés, etc. Pendant la guerre, des œuvres de grands écrivains tel Emile Zola, sont détruites sur ordre du Gouvernement de Vichy !

En 1976, la bibliothèque se réinstalle dans l’Hôtel de Ville avec des horaires d’ouverture grandement étendus…C’est aussi le reclassement de tous les ouvrages et la constitution d’un comité de lecture pour l’acquisition de livres. Ces locaux s’avèrent trop petits et l’on se dirige vers la Médiathèque Louis Aragon inaugurée le 26 janvier 1985 ; les débuts furent un peu difficiles mais en 1988 la discothèque ouvre et fait faire un bond aux inscriptions car c’est alors le seul équipement de la Loire à prêter des CD !

Dès 1990, la Médiathèque trouva sa vitesse de croisière et rayonna sur tout le canton…

Publicités

Les commentaires sont fermés.