L’octroi de Rive de Gier de 1804 à 1942 , Géraldine Barbier, n°15,juin2002,17pages

L’article décrit le fonctionnement de l’octroi qui constituait la principale ressource financière de la commune jusqu’au début du XXe siècle.

Il décrit les difficultés de perception de cet impôt, l’importance des fraudes, les contraventions et l’attitude de la population  généralement hostile , ce qui se traduit par une protection des fraudeurs, des injures contre les agents de l’octroi et quelquefois des agressions.

La disparition de cet impôt est envisagée dès 1919 en constatant le mauvais rapports entre la recette générée et son coût de gestion. Il sera supprimé effectivement le 1er janvier 1930; il ne  subsistera alors qu’un impôt sur les viandes à l’abattoir municipal. La fiscalité locale sera remplacée par les taxes sur les propriétés bâties et non bâties et par la taxe sur la valeur locative des locaux industriels et commerciaux.

L’article est illustré de nombreux plans de situation des octrois(Jean Thonnérieux)

Publicités

Les commentaires sont fermés.