Retour aux sources de Rive de Gier : place Saint-Vincent?, Marie-Thérèse Deletraz, n° 18 février 2006, 3 pages

La statue de Saint-Vincent-de-Paul rappelle que se trouvait ici, il ya encore une cinquantaine d’années, un orphelinat. Après la deuxième guerre mondiale, une école privée de filles s’y installe suivie en 1951 par l’école ménagère des Abeilles. L’école ménagère ferme ses portes en 1968, l’école primaire un peu plus tard. les HLM deviennent propriétaires du domaine en 1972. Seul Saint-Vincent reste en place : mais qu’est devenu l’enfant qu’il protégeait de sa main droite?

Publicités

Les commentaires sont fermés.