La montagne du Feu, Michelle Blanc, n°20, février 2008, 4 pages.

 Ce lieu-dit, situé sur la commune de Genilac a été appelé ainsi après l’incendie qui brûla le charbon des puits de mines. La mémoire populaire a retenu la durée très longue de cet incendie (100 ans!) et son intensité, puisque l’hiver, la neige ne tenait pas au sol. Les évènements peuvent être rétablis à partir d’ouvrages publiés en1848, 1882 et 2004. L’incendie s’est déclaré en 1760, dura 30 ans et on ne put rentrer dans la mine que vers 1835-1840, où on trouva le charbon transformé en coke.

Publicités

Les commentaires sont fermés.