Archives de Tag: Genilac

La montagne du Feu, Michelle Blanc, n°20, février 2008, 4 pages.

 Ce lieu-dit, situé sur la commune de Genilac a été appelé ainsi après l’incendie qui brûla le charbon des puits de mines. La mémoire populaire a retenu la durée très longue de cet incendie (100 ans!) et son intensité, puisque l’hiver, la neige ne tenait pas au sol. Les évènements peuvent être rétablis à partir d’ouvrages publiés en1848, 1882 et 2004. L’incendie s’est déclaré en 1760, dura 30 ans et on ne put rentrer dans la mine que vers 1835-1840, où on trouva le charbon transformé en coke.

Genilac au Moyen-Age: des pieux, des pierres et le terrat, A.Pouilloux, n°1 décembre 1993, 9 pages

Les vues aériennes naguère, les plans cadastaux de 1811 et 1979, un fragment de terrier de 1487 montrent le double tracé circulaire des rues révélant une double enceinte. La première autour de l’église daterait du XIIe s et aurait été faite de pieux plantés; la deuxième englobait le village, il en reste un mur de pierres sèches de 12m de L et de 1.40 m d’épaisseur (4 pieds de Lyon). Le plan de 1787 est reproduit dans le bulletin et montre l’enceinte, bordée par un terrat c’est-à-dire un fossé de fortification. Cette 2ème enceinte daterait du XIVe s. Aux 17e et 18e s, des habitants obtiennent le droit de percer les murailles par des fenêtres et des portes pour exploiter les terrains au-delà des fossés. A partir de 1900, on commence à couvrir le terrat; le travail ne sera achevé complètement à la fin du siècle. L’article est accompagne de 2 photos (restes de la muraille en 1967 et terrat utilisé pour des joutes vers 1925).