Archives de Tag: XVIIe s

Histoire de Rive-de-Gier(suite), ARRH, n°2 juin 1994, 10 pages.

Poursuite du récit des évènements qui ont affecté la ville aux XVIe et XVIIe s. Le XVIe s est marqué par des malheurs:disette, troubles sociaux (1528), puis les guerres de religion. La ville compte entre 1500 et 2000 personnes, notables et paysans. L’économie est encore agricole: vigne, blé, élevage, mûriers.L’industrie naissante concerne la filature de la soie et le début de l’extraction du charbon. A St-Martin-la Plaine, apparaissent les noms de Marrel et Verpilleux. Le XVIIe s voit l’essor de l’extraction de la houille qui s’exporte vers la vallée du rhône par une navette quotidienne de muletiers. Des calamités naturelles affectent la ville comme la peste de 1629 qui amène la création de la confrérie des Pénitents blancs ou la crue catastrophique du Gier en 1684. La fin du siècle est marqué par la famine de 1694 et par des hivers particulièrement rigoureux. Les fortifications de la ville ne sont plus entretenues.

L’article est illustré par une photo de la cheminée Renaissance qui ornait la bijouterie Coignac et par un plan du pont romain publié par Lacombe.

Deux addenda corrigent deux informations erronées figurant dans la première partie de l’article (n°1, décembre 1993), concernant la place des Seigneurs ou de la Boary et du « pont romain » remplacé en 1826 par le pont de la ville.